Follow

Je savais que COBOL, c'était affreux, mais je savais pas que c'était à ce point. zestedesavoir.com/tutoriels/68

@otini Désuet ? Oui. Limité ? Aussi. Mais je dirais pas affreux :)

@samae Si désuet que c’en est affreux pour les personnes qui doivent travailler avec ? ^^

@otini @samae «Autre avantage de COBOL, vous n'aurez pas besoin d'un IDE pour programmer dans ce langage, il l'est déjà (hideux)».
Non mais ça fait quand même peur… les «types» de variable avec un code numérique arbitraire et les booléens qui n'existent que comme valeur de retours de fonctions, ça sent pas le truc hyper cohérent.
@alice @otini @samae Mais il est chouette et tout mignon ce langage !
Il n'a pas besoin d'un IDE, seulement d'une perforatrice de cartes.
Les types de variables avec des numéros, ce n'est pas tellement pire que son contemporain Fortran qui se basait sur la première lettre du nom de la variable…

Remis dans le contexte historique, c'est quand-même un langage qui a apporté énormément de nouveautés. Mais forcément il n'est pas directement comparables à des langages conçus 50 ans plus tard pour des machines modernes.
Sign in to participate in the conversation
Functional Café

The social network of the future: No ads, no corporate surveillance, ethical design, and decentralization! Own your data with Mastodon!